Prêteur privé : Comment faire appel à un prêteur privé ?

Le premier réflexe de tout investisseur pour se faire financer est de se tourner vers une institution financière. Toutefois, dans certains cas comme pour un investissement à court terme la meilleure solution serait de faire appel à un prêteur privé. Voici quelques propositions pour mieux profiter de cette option.

Faire appel à un prêteur privé OUI ou NON ?

Qu’est-ce qu’un prêteur privé, son fonctionnement et comment le trouver ?

Un prêteur privé est une source ou un moyen de financement alternatif aux institutions financières. Il existe plusieurs types de prêteurs privés et ils sont souvent spécialisés dans un domaine bien précis. Il y en a qui financent les machineries industrielles, les entreprises ou encore les achats immobiliers.

Comment fonctionne un prêteur privé ?

Le fonctionnement de tel professionnel se résume à des taux d’intérêt plus élevés que ceux proposés par les banques, et ce, parce qu’il prend plus de risque. Le remboursement des intérêts se fait sur un terme de 3 mois minimum et il est possible que des pénalités vous soient appliquées au cas où la période de remboursement ne serait pas respectée. Après la signature du contrat, le prêteur privé se réserve d’avoir une garantie tel un immeuble de l’emprunteur.

Comment trouver un prêteur privé ?

Pour trouver un prêteur privé fiable, il est important de tenir compte de certains critères. En effet, il doit disposer d’une source crédible de fonds, être en mesure de financer un prêt, garder en secret toutes les informations du contrat et doit prévoir une stratégie de sortie.

Prêteur privé : prêt personnel, hypothèque, sans mise de fond, sans enquête de crédit

À la recherche de moyens financiers nécessaires pour la réalisation d’un projet, certaines personnes ont recours aux prêts.

Le prêt personnel encore appelé prêt entre particuliers est un emprunt monétaire ayant lieu entre deux individus, sans recours aux fonctionnements bancaires. Pour l’effectuer, un écrit (un contrat de prêt ou une reconnaissance de dettes) représentant une preuve de l’emprunt réalisé est obligatoire pour un montant supérieur à 1500 €.

Un des atouts du prêt personnel est que les modalités ainsi que les conditions de remboursement du prêt sont définies par les contractants eux-mêmes. De plus, il est caractérisé par sa rapidité et son facile accès. De plus, pour un tel prêt, il n’y a pas un plafond financier défini. Tout se fait en fonction de vos possibilités d’emprunt.

Le prêt hypothécaire sans remise de fond quant à lui, est réalisé uniquement dans des cas spécifiques :

  • l’achat d’une propriété refusé par les banques,
  • un besoin de financement rapide,
  • l’emprunteur représente un interdit bancaire,
  • le revenu de l’emprunteur ne lui permet pas d’obtenir un prêt hypothécaire.

Se référant au prêt sans vérification de crédit, il est effectué à raison d’un montant compris entre 100 et 1500 € ou plus et le taux d’intérêt peut être fixé en fonction de la durée du prêt. Il est recommandé de contrôler la côte de crédit avant de faire le choix du prêt à effectuer pour optimiser le profit.

Comment devenir prêteur privé ?

Pour devenir prêteur privé, différentes armes sont mises à votre disposition. D’abord, vous avez des formations en présentiel. Elles ont lieu maximum en deux jours et vous permettent de hiérarchiser votre idée. Vous pouvez également avoir plus de connaissances en intégrant un cercle de prêteurs privés.

Ensuite, vous confirmez votre premier crédit en construisant une chaîne. Cette dernière doit être constituée au moins :

  • d’un avocat,
  • d’un comptable-fiscaliste,
  • d’un évaluateur agréé,
  • d’un notaire.

Il est conseillé de posséder des relations professionnelles avec les différents cadres.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Retour haut de page