Comment Soulager une Piqûre de Taon ?

Les piqûres de taon sont généralement l’œuvre d’individus femelles qui se nourrissent de sang pour développer leurs œufs.

Lorsque vous avez été piqué par un taon, vous devez préalablement retirer le dard et désinfecter la zone piquée. Vous pourrez ensuite soulager la douleur en appliquant un remède naturel à base d’huile essentielle ou d’antalgiques. En cas de réaction allergique, de symptômes persistants ou graves, il est vivement recommandé de consulter un médecin.

Soulager une piqure d’insecte en vidéo

Retirez le dard et désinfectez la zone piquée

Pour soigner votre piqure de taon vous devez commencer par enlever le dard de l’insecte resté dans votre peau à l’endroit où il vous a piqué. Vous pouvez le faire à l’aide d’une pince à épiler. Une fois le dard retiré, prenez soin de désinfecter la plaie avec une solution antiseptique comme la bétadine pour éviter tout risque d’infection.

Appliquez ces remèdes pour soulager la piqûre de taon

Comme vous l’aurez expérimenté vous-même, la piqûre de taon peut être particulièrement douloureuse. Elle entraîne généralement une réaction inflammatoire ainsi qu’une grosse plaque rouge qui a tendance à démanger. Une fois la piqûre désinfectée, vous pouvez soulager ses symptômes efficacement avec un antalgique oral ou à l’aide de quelques remèdes naturels qu’il est courant d’avoir à la maison.

Vous pouvez par exemple, appliquer un peu d’huile essentielle de citronnelle, de lavande ou de camomille. Celles-ci possèdent des propriétés antalgiques, anti-inflammatoires et anti-infectieuses qui peuvent vous être d’une aide précieuse. Il est recommandé de diluer ces huiles essentielles avec de l’huile végétale avant de les appliquer sur votre peau.

Un autre remède naturel pour soulager votre piqure de taon est le citron. Si vous en avez sous la main, pressez le jus dans un récipient puis utilisez un coton pour l’appliquer sur la zone où vous avez été piqué. Vous pouvez en faire de même avec du bicarbonate de soude ou utiliser de la glace pour apaiser l’inflammation et les rougeurs.

Piqure de taon : quand consulter un médecin ?

Les douleurs et autres symptômes résultant d’une piqûre de taon son passagers et ne durent que quelques jours dans la plupart des cas.

Toutefois, chez les personnes allergiques aux insectes, une piqûre de taon peut entraîner des réactions telles qu’une inflammation, un gonflement accompagné d’une rougeur et de la chaleur. De même qu’un œdème, des nausées, une difficulté respiratoire, etc. dans les cas les plus graves. Il est donc recommandé de suivre l’évolution des symptômes.

En cas de réaction allergique et lorsque les symptômes semblent persister en s’aggravant, n’hésitez pas à consulter un médecin pour bénéficier d’un traitement approprié.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Retour haut de page