La collerette est-elle dangereuse pour les chat ?

En général, la collerette, appelée aussi carcan, est destinée à empêcher le chat d’accéder à une plaie ou à une lésion. En réalité, la salive de votre animal n’est pas antiseptique ! Bien au contraire, c’est un véritable nid à bactéries qui peut provoquer la surinfection d’une blessure.

Quand mettre une collerette à un chat ?

Vous vous demandez certainement à quoi sert cet outil. Généralement, la prescription d’une collerette par le vétérinaire est due suite à une morsure, une blessure, une plaie ou une opération chirurgicale. Elle peut également être utile en cas de problème dermique, en présence de certaines fourbures telles que les allergies aux piqûres de puces, diverses dermatoses parasitaires ou les otites.

Ce que fait le « cône de la honte » sur le chat

Les animaux sont encombrés avec une sorte de cornet très large au cou. Cela ne leur permet pas d’accéder à certains lieux et d’effectuer certains mouvements. Cet outil perturbe le repérage d’obstacles. Par exemple, lorsqu’il passe par une porte assez étroite ou si sa gamelle est assez profonde. Ainsi, il n’arrivera pas de manger et boire de façon simple et propre. C’est tellement gênant et désagréable que certaines personnes désignent cet objet de “collerette de la honte “. De plus, cela peut être néfaste pour la santé mentale de vos animaux, même si cela leur permet de préserver leur santé physique. Il faut donc savoir comment l’utiliser et pendant combien de temps.

Une baisse de moral ?

On sait à quel point les chats sont flexibles et hyperactifs. Le jeu est très important pour les félins. Le cornet sera un véritable obstacle pour lui et il va se sentir menacé ou même agressé.

Plusieurs chercheurs australiens ont utilisé des données, provenant de propriétaires d’un grand nombre d’animaux de compagnie pour leurs études. Selon les résultats, une baisse de la qualité de vie chez plus de 75 % des animaux, est observée, au moment de porter ces collerettes.

Un facteur de stress ?

D’après une étude australienne menée sur les animaux, les cônes de protection semblent être une cause réelle de stress chez les chats. Cela peut générer aussi une préoccupation chez leurs maîtres. D’ailleurs, plusieurs propriétaires ont choisi d’enlever la collerette pour mettre fin à ce mal-être. Dans ce cas, il est nécessaire que le vétérinaire prévienne les propriétaires des risques incontournables lors du port des collerettes.

Finalement la collerette est-elle vraiment dangereuse ?

La collerette fait partie du traitement. Elle est destinée à éviter que l’animal domestique se lèche ou se gratte en cas de démangeaison. Généralement, elle est prescrite pour une durée déterminée pour la cicatrisation d’une plaie. C’est donc un système qui reste très utile pour éviter l’aggravation de l’état du chat. Outre cette partie du traitement, veillez à soigner les plaies de votre animal pour un plus rapide rétablissement. Ainsi, il ne sera pas obligé de porter ce carcan pendant une longue période.

Collerette pour chat. Comment boire et manger ?

Des alternatives à la collerette ?

Pour simplifier et rendre la vie de votre animal plus facile, d’autres dispositifs existent. Il s’agit de nouveaux systèmes inventifs qui permettent au chat de manger, boire, dormir, courir… sans gêne.

  • Le Body pour la protection : un dispositif confortable et léger qui protège les blessures et les plaies. De plus, il accélère le processus de guérison. C’est une bonne alternative si l’inconfort de la collerette pose un problème.
  • Le collier Boobooloon : une bouée gonflable installée autour du cou de l’animal de compagnie. Elle est très avantageuse : on peut la régler facilement, très légère et résistante aux coups de pattes.
  • La collerette gonflable : un système innovant, de forme ronde qui est moins gênant que le cône. Son gonflement protège l’animal et conserve sa liberté de mouvement. Elle est conçue spécialement pour garantir son bien-être.
  • La bottine de protection chats : une autre solution utilisée pour protéger parfaitement les points de sutures et les pansements des agressions extérieures. Elle est une protection très efficace.
  • Le collier Bitenot : il sert à maintenir la nuque du minet et l’empêche de se lécher le dos, les zones génitales et les cuisses… Il est aussi facile à régler.

Si votre vétérinaire prescrit cette collerette à votre chat, veillez à le distraire afin qu’il s’habitue à sa présence autour de son cou de façon progressive. En général, le minet s’adapte au nouveau dispositif en moins de 24 heures. Cependant, le propriétaire peut faire en sorte que son chat l’accepte en lui offrant des croquettes et en jouant avec lui en permanence.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Retour haut de page